20 Jul 2015

Démystifier les indicateurs de performance

0 Comment

career-215528_640Une tendance très à la mode présentement est les tableaux de bord et les indicateurs de performance. Malheureusement, il existe une fausse croyance voulant que les indicateurs de performance ne soient que pour les grandes organisations, mais rien n’est plus faux. Ils servent aussi bien les grandes entreprises que les travailleurs autonomes et les gestionnaires de services. Il suffit de les adapter à la réalité de chacun.

 

Qu’est-ce qu’un indicateur de performance?

analysis-227172_640Un indicateur de performance est un indice de performance financière ou non financière. On le désigne aussi comme un indicateur d’efficience ou un indicateur d’efficacité. Un indicateur de performance est une mesure qui, prise dans le temps, va faire ressortir une tendance. Il peut viser à la fois l’entreprise dans son ensemble, un service en particulier ou un individu. On inclut souvent ces indicateurs dans un tableau de bord et cela devient un outil de gestion.

 

Pourquoi des indicateurs de performance?

dollar-25122_640La performance d’une entreprise, d’un secteur ou d’une personne ne se mesure pas nécessairement juste à partir d’un état financier ou d’un montant monétaire. Le but est de connaître et comprendre pourquoi ça va bien ou pourquoi ça va mal, ce qu’on fait de bien et ce qu’on fait de moins bien. De plus, les indicateurs aident souvent à prévoir les périodes plus difficiles.

 

« Trop, c’est comme pas assez »
man-96587_1280Il ne sert à rien d’avoir 35 indicateurs de performance, car trop de chiffres font en sorte que le gestionnaire ne va pas analyser tout à la fois. Les indicateurs clés vont se trouver noyés dans la mer d’informations. De toute manière, un gestionnaire ne va regarder que 5-6 indicateurs clés; par conséquent, les autres deviennent inutiles. Par la suite, au besoin, un gestionnaire pourrait ressortir d’autres indicateurs pour approfondir un sujet en particulier.

Types d’indicateurs

man-32555_640Comme mentionné précédemment, un indicateur peut être financier ou non financier. Selon les besoins, une entreprise de fabrication peut demander comme indicateur le nombre d’unités produites par heure travaillée. Une entreprise qui vend des services à forfait pourrait avoir besoin du taux de récupération des heures facturées. Le nombre de dossiers traités par un employé peut être important. Dans les indicateurs financiers, on peut souvent voir certains ratios comme la marge brute, le ratio de fonds de roulement et le taux de rotation des stocks. Le pourcentage de clients qui continuent avec une entreprise d’année en année est un autre exemple. C’est à chacun de personnaliser ses indicateurs.

 

Présentation graphique contre présentation chiffrée

images[8]On dit souvent qu’une image vaut mille mots. Généralement, une présentation graphique est plus explicite pour une personne qu’une présentation avec des chiffres. Il faut qu’au premier coup d’œil, l’utilisateur obtienne un portrait clair de la situation et puisse facilement prendre une décision éclairée. Ce que l’on recherche la plupart du temps, ce n’est pas le dernier chiffre absolu, mais une tendance, donc un graphique est souvent le meilleur indicateur visuel grâce à sa simplicité. Est-ce que le nombre de dossiers traités par personne est à la baisse ou à la hausse? Quelle est la tendance de la marge nette? Il existe plusieurs types de graphiques : à bandes, linéaire, à points, etc. Il suffit de trouver le meilleur en fonction de chaque utilisation.

 

Comment interpréter les indicateurs?

statistics-706381_1280Les indicateurs sont des outils d’aide à la prise de décision. En aucun cas, ils ne doivent se substituer au jugement de l’utilisateur. Le but n’est pas non plus de remplacer la décision de l’utilisateur par une décision mécanique basée uniquement sur un système informatique. Les indicateurs représentent des outils d’aide à la décision, non pas des décisions faites par un robot.

[top]