15 Jan 2015

Planifiez votre fin d’année peut vous faire économiser beaucoup d’argent

0 Comment

sylvester-534233__180La fin d’année approche à grand pas et c’est maintenant le temps de penser à vos impôts et de planifier votre fin d’année fiscale. En effet, il existe une multitude de trucs et d’astuces, tant pour les particuliers que pour les sociétés, permettant d’effectuer d’intéressantes économies. Une bonne planification ne peut que vous être des plus rentables en prévision de cette période importante.

  • Les REER

imagesLa première idée qui nous vient à l’esprit, bien qu’elle ne soit que l’une des nombreuses alternatives en matière d’économie d’impôts, est de cotiser à un  REER. Ce dernier constituant la solution la plus simple et la plus connue. Maximiser ses placements dans ces REER nous permet non seulement d’économiser de l’impôt, mais aussi de planifier sa retraite. Il faut réaliser que pour chaque dollar investi dans un REER, un remboursement d’impôt au taux marginal le plus élevé sera offert. En effet, un REER vient réduire le montant du revenu net gagné et donc, imposé au taux le plus élevé.

 

  • Les bonis et commissions

dollar-25122_640Pour les sociétés, un boni et une commission sont déductibles d’impôts lorsque déclarés, mais en ce qui concerne le plan personnel, ce boni est imposé dans l’année au cours de laquelle le boni est reçu. Donc, un boni déclaré dans une société en 2014 sera déductible en 2014 pour la société, mais si le boni est payé au particulier en 2015, celui-ci ne le déclarera qu’en 2015 entrainant, de ce fait, un report d’impôt d’une année. Avantageux si vous avez une grande différence de revenus d’une année à l’autre, le report ou l’accélération d’un paiement de boni et de commission pourrait venir réduire vos impôts. Les taux d’imposition étant progressifs, accélérer ou différer un paiement pourrait permettre de ne pas dépasser un nouveau palier d’imposition. Cette option s’étalant sur une période de deux années est une  solution avantageuse à envisager.

 

  •  Déclencher une perte en capital

 crash-215512_640Si vous avez réalisé des gains sur la vente de vos placements, vous pourriez annuler ce gain en effectuant une vente de placement pour lequel il y a une perte. En effet, c’est le total des gains et des pertes qui est imposable. Donc, au lieu d’attendre en 2015 pour vendre votre placement, devancer la vente d’un mois vous permet de réduire votre gain en capital pour l’année 2014.

 

 

  • Le fractionnement de revenu

 

family-158139_1280Dernièrement, le gouvernement fédéral a instaurer une nouvelle mesure pour les familles ayant des enfants de moins de 18 ans. Il est maintenant possible de transférer à votre conjoint une portion de votre revenu gagné. Ainsi, s’il y a une grande différence de revenu entre deux conjoints, il est possible d’économiser de l’impôt. En effet, si l’écart de taux d’impôts entre deux conjoints, cette solution permet une économie fiscale à ne pas dédaigner, le montant transféré se trouvant imposé à un taux plus petit. Par exemple, s’il existe un écart de taux de 5% pour un revenu transféré de 1 000 $, le transfert d’impôt au conjoint représente une économie d’impôt de 50$.

 

  •  Le remboursement d’avance

 bag-158886_1280Lorsqu’une entreprise fait une avance à son actionnaire, celui-ci doit inclure ce montant dans sa déclaration de revenu,  sauf si la dette est remboursée au cours de l’année suivant le paiement. Si l’actionnaire ne rembourse pas le montant, il est fiscalement avantageux de déclarer le montant versé à l’actionnaire comme étant un dividende, ce dernier étant imposé à un taux plus bas que celui du salaire et des bonis.

 

[top]